Qu'est-ce que l'Europanto?

En construction...

Attention! ne confondez pas "Europanto" et "Espéranto"! S'ils ont tous deux leur place, ils ne répondent pas àla même logique ni aux mêmes nécessités...

C'est très simple: l'europanto, c'est une langue qui a mis un nez rouge, un machin pouet-pouet dont la principale fonction est de vous faire gondoler, bidonner, rigoler....
Vous prenez un poil de français, un soupçon d'anglais, quelques mots d'allemand, un peu d'italien, de l'espagnol, enfin bref, vous faites une salade avec les langues européennes que vous connaissez, et vous finirez par obtenir un cocktail digne de figurer aux côtés des textes délirants et savoureux de Diego Marani, créateur de l'Europanto.

Les faits:

Avec une admirable mauvaise foi, certains de ses "fans" prétendent qu'avec un peu de mauvais anglais et du français approximatif, on comprend d'emblée l'Europanto de Diego Marani, présenté comme la seule langue qu'on peut utiliser sans l'apprendre (!!!).
Si l'on sait que le métier de Diego est celui de traducteur dans les institutions européennes, donc polyglotte professionnel, on pourra être quelque peu sceptique sur la véracité de cette affirmation... Mais qu'importe! L'Europanto n'est pas destiné à être utilisé dans le cadre sérieux où travaille son inventeur. Sa fonction première est plutôt de réunir dans un même délire créatif les quelques polyglottes que commence à compter l'Europe.
En effet, contrairement aux assertions de certains "fans" de ce nouvel idiome, je suis persuadée que non seulement on ne peut pas s'exprimer en europanto si l'on ne connait pas de larges rudiments d'au moins trois ou quatre langues européennes, mais il me semble qu'on ne peut même pas le comprendre. Si je le comprends, et si je peux en créer, c'est parce que je connais de façon satisfaisante quatre langues européennes "naturelles", sans compter l'espéranto, et que je commence à avoir des rudiments d'allemand. C'est que je suis entrainée à jongler de l'une à l'autre...
Certains ont cependant l'impression de comprendre l'Europanto d'emblée, et m'ont écrit à propos de cette page, qu'ils prenaient la création de Diego Marani très au sérieux. Ils sont très vexés que j'insiste sur son côté ludique. Je leur rétorquerai qu'une chose est "comprendre" (connaissance passive), une autre est d'exprimer avec nuance et précision, et que le message émis soit largement compris des récepteurs. Ceux qui attendent monts et merveilles de l'Europanto sont un tantinet naïfs, et ne se sont jamais penchés sérieusement sur les questions linguistiques.
Cette critique n'enlève cependant rien aux qualités de la création, de même qu'on peut apprécier les créations des membres de l'Oulipo, notamment les mots-valises (chez Boris Vian par exemple).
Jugez de tout ceci en suivant quelques liens en bas de page (mais lisez-celle-ci auparavant)

L'europanto par l'exemple:

Extrait d'un courrier de lecteur:

Yo musto confesser that Io non speakko any lingua allemanda nor baltiqua. And thisto puan be eine handikkapp pour nuestra undarstandigas.
O my mamma ! Quel casinos! But, talkando seuriosamente: nous non will be vraiment europeans if we don't habemos eine langue commonas.
Buena lucka for vuestra researcha!
Sincerelyo youstro
P.S:for migo "I love you " in europanto se diz: Je te lovo. otherment Ioch te t'amyou. Staimo en touch.
Marko, 21/04/98

L'europanto risque-t-il de nuire à l'espéranto?

Que penser de ce concurrent du "classique" espéranto?
Difficile à dire... On ignore si les intentions premières de l'auteur étaient de dénigrer la langue de synthèse de Zamenhof. Il me semble que non, d'après certains documents que j'avais lus.
Seulement, tel Frankenstein, la créature commence à échapper à son auteur, et des pages des "fans" d'Europanto commencent à apparaitre sur la Toile. Chacun y mettant son grain de sel, il est probable que l'on va y "traiter" l'espéranto de façons très diverses, suivant les expériences, convictions, fantasmes, des auteurs des pages (à commencer par celle-ci!)
Alors, les effets à moyen et long terme de l'Europanto peuvent être très divers. Il est possible que cet hybride de bric et de broc soit confondu avec son inspirateur (l'espéranto), langue au contraire très structurée, claire et efficace, et serve de repoussoir contre ce dernier... Cela n'aurait rien d'étonnant, dans le mesure où déjà un certain nombre de gens, à défaut de s'être informés, "imaginent" l'espéranto comme un "mélange" sans structure et cohérence.
Mais il est aussi possible qu'il mette en relief le problème réel de communication en Europe, qui ne pourra qu'empirer tant qu'on ne s'accordera pas sur une solution qui mette de l'ordre et de l'efficacité dans cette moderne Babel. Personne ne peut donc prédire si l'Europanto nuira à l'espéranto ou servira sa progression.
Pour ceux qui voudraient comparer:

C'est pourquoi j'ai écrit à une de ses "fans" et à son créateur:

"Ich avevo sentito hablar of este neue language depuis some zeit, but je had nicht cercato le pagine web a proposito de ili.
Heute he lu ellas por la firsta vez. Ich apreciate zehr la tekstoj, ale nie jestem certa ke multe da people peuvent entender, si ellos ne jam are capaci di lire kaj hablar cuatros oder cincos sprache.
Cela reste dunque un plezuro un poco elitisto.
Ich ai remarqued tambien, che das ist keine portugues kaj keine polonais en este lingvo. Warum?
Je agree completamente con la homo que escribio: "But, talkando seuriosamente: nous non will be vraiment europeans if we don't habemos eine langue commonas."
Kaj ich noticed, dass quelques homoj hanno commenced to put keywords "europanto" dans their pagine kiu temas pri another langue internacional, kiu eble you connait. Ich vais en faire autant en mis pages personales!
Anyway, felicitations, perche man has keine occasion ridere cxiutage!"

Pour vous faire une idée tout de suite sur l'Europanto:

Om el Europanto te helpe te promote, here esse de Europanto version van de "Marseillesa":
Vamos enfantos del Europanto
wir zal Englanto speakare not
de zommer cursos la tyrannie
wir say ten last que basta ya
wir say ten last que basta ya
Ascolte tu lelong des stradas
die cacofonico charabia
des englantofonos barbaros
ya pollutante tambien la TV
Die linguas citoyens!
wir zal todas mixar!
Europantons, europantons
eine impura lingua confonde l'anglofon!

Diego Marani.

Texte et explications à: La "Marseillaise" de l'Europanto

Liens:

Liens vers les autres pages de ce site à propos d'espéranto

Retour aux pages de Domi


D Couturier, mai 1998